Crayons lèvres éclat by Yves Rocher

Coucou ! Comment tu vas ?

Est-ce que toi aussi tu as un favoris make-up ? Cette fameuse pièce maîtresse que tu dégaines pour être sûr de pécho Charles Edouard ou Marinnette.

Moi mon truc c’est le rouge à lèvres (nan sérieux). J’en ai de toutes les couleurs, de toutes les textures, de toutes les marques vers l’infini et au-delà.

Il n’y a pas si longtemps, j’étais à la recherche d’un rouge à lèvres que je pourrais porter au travail, qui me donne bonne mine mais reste assez discret.

J’allais me tourner vers les Chubby Stick de Clinique que j’ai swatché en magasin et qui m’avaient l’air pas mal. La seule chose qui m’a fait hésiter c’était le prix.

23 euros pour un baume à lèvres entre nous ça fait mal aux fesses.

Et puis c’est là que j’ai rencontré les crayons à lèvres d’Yves Rocher.

Et c’est exactement ce que je recherchais :

Fondant à l’application, la texture est douce et pas collante.

La couleur est belle, modulable et a un très léger effet glossy.

La tenue est correcte, comme un baume à lèvres, il perd de son intensité au fil de la journée alors une petite retouche après avoir mangé ton plat de pâtes ou ta petite salade des familles sera la bienvenue.

Le packaging est vraiment pratique et le rend facile d’application. On dirait que tu te maquilles avec un crayola en fait.

Il y a un choix de teintes assez variés mais je n’ai pu en tester que deux pour l’instant car je suis plutôt du genre pauvre. (Sachant que j’ai acheté ceux-là avec l’argent des tickets à gratter que ma mamou m’avait donné) #grattelamoneyoutupeux

En gros, c’est discret mais ça te fait de très jolies lèvres.

Gros point positif, le prix : 10 euros (en fait 9 euros et des centimes mais j’arrondis parce que tmtc tu vas rien faire avec 20 cents de toute façon).

 

PS : Oui, ça déborde de partout mais c’est la vie c’est pas le paradis.

Petit plus, ce mois ci, si tu as ta carte Yves Rocher, tu sais celle que tu reçois tous les mois par courrier, là tu as un cadeau vraiment cool. Un petit sac de taille moyenne où tu peux ranger plusieurs produits genre ton démaquillant, tes lotions,  gels douches, et ta cup menstruelle vidée sinon ce sera un  remake de Carrie au bal du diable dans ton vanity.

Sur ce,

Bisouuuuuus

Publicités

Présentation

Bienvenue dans mon monde.

Oui, c’est un  vrai foutoir.

Je souhaite partager avec toi ce que j’aime, et j’aime beaucoup de choses.

Le make up : Je suis loin d’être une pro, mes traits de liners ne sont jamais les mêmes des deux côtés, mais je me débrouille et j’aime tester plein de choses.

La mode : Je suis loin de faire un 38 et je ne sors pas toute nue de chez moi. Même que des fois on me dit que c’est joli ce que je porte. J’ai des bons plans shopping à partager les gars !

Le  théâtre : C’est ma passion et je serai ravie de partager avec toi  mon travail, mes expériences, mes projets, mes larmes et ma sueur comme dans Fame.

Et puis je me pose beaucoup de questions sur le rapport au corps, aux autres, sur

comment trouver sa place quand tu es une fille, que tu as 26 ans et que tu es un peu

paumée dans ta vie.

Rassures moi, toi non plus  tu sais pas trop non ?

Ha oui, petite précision, je vis à la Réunion. Mon île que j’aime de tout mon cœur mais

que j’aimerais encore plus si elle avait un Sephora, tmtc.

Sur ce, j’espère que tu reviendras me lire et me dire ce que tu penses.

PS : oui, le nom du blog est nul mais y’a des gens qui sont doués pour trouver des pseudos et y’a « kevin du 69 « et moi …

Bisooooous.

 

Cry Baby

 

Je suis hypersensible.

C’est en début d’année que je l’ai découvert et putain ça m’a fait du bien de comprendre.

A la base, j’avais tapé dans google,  « personne qui réagit violemment ou de façon disproportionner à une situation  » ou un truc du genre .

Au fil de mes recherches, je suis tombée sur cette article .

Et c’était ça. C’était moi.

Je pensais vraiment que j’étais folle. Que je n’étais pas normale.

On m’a toujours dit et répéter que j’étais trop susceptible et pour moi c’était ce qu’il paraissait être le plus vraisemblable.

Mais la susceptibilité m’entraînais souvent sur des pentes d’émotions vertigineuses où je n’avais plus aucune maîtrise de moi, de mes pensées ou de mes actes.

J’en suis alors arrivée à la conclusion que j’étais juste quelqu’un de profondément mauvais.

Et j’ai sombré.

J’ai coulé au fond d’un abysse profond de mal être.

Désespérément j’ai cherché des solutions, des réponses , des traitements.

Et puis j’ai lu, j’ai compris et  pour la première fois de ma vie  j’ai vu des mots sur mes maux.

Je suis hypersensible.

Il n’y a pas de demi mesure chez moi et c’est épuisant.

Je suis la personne la plus heureuse du monde et puis il suffit d’un grain de sable pour que mon cœur soit profondément lacéré.

Parfois j’ai l’impression de ressentir l’essence même du monde.

Et ça me  pèse, ça m’écrase, ça me tue.

L’intolérance, la méchanceté, la cruauté des humains s’immiscent en moi sans que je le veuille et me brûlent tel un poison, un venin parcourant mes veines.

Parfois, je vois une mamie avec son petit fils à la caisse du super-marché avoir un moment complice.

Mon cœur explose alors d’une émotion incontrôlable car je suis tellement et sincèrement heureuse pour eux. Je chéris plus que tout la chaleur si précieuse du bonheur éphémère.

Et j’ai les larmes aux yeux et je me sens tellement con.

Parfois, quand quelque chose me touche trop, je n’arrive plus à parler, à me faire comprendre, les mots ne sortent plus et m’étouffent.

Tout ce que je suis capable de faire, c’est tout noyer dans un torrent de larmes.

Pleurer c’est ce que je fais de mieux.

Peu importe où et avec qui  je suis. C’est physique, débile et incontrôlable. 

C’est la honte mais je n’y peux rien…c’est moi.

Je suis beaucoup plus apaisée maintenant que je sais ce que je suis.

 

Et si toi aussi tu es hyper sensible, je te conseil d’écouter  cette chanson de Melanie

Martinez et je te jure, tu te sentiras moins seul au monde .